Sugino Senseï

Maître Sugino Yoshio et le Katori Shintô Ryu

Maître Sugino naquit au sein d’une famille paysanne le 12 décembre 1904 (37ème année de l’aire Meïji) à Naruto, petit village fermier face à l’Ile de Kugukurihama, dans la province de Chiba.

En 1916, il débuta la pratique des arts martiaux par le kendo, comme beaucoup de garçons japonais à cette époque. Son professeur était Shingaï Saneatsu Senseï.

Parallèlement, il débutait le Judo avec Iizuka Kunisaburo Senseï qui, quelques années plus tard le recommanda au Kodokan Dojo, dirigé par Kano Jigoro Senseï. Sugino Senseï y pratiqua de nombreuses années, et c’est là qu’il fit connaissance de Mochizuki Minoru.

En 1927, il ouvrait un dojo d’entraînement au Judo Kodokan dans la ville de Kawasaki où il habitait alors.

 

Katas par Maître Sugino Yoshio

En 1928 il obtint le grade de 4ème DAN de Judo, puis cessait alors la compétition. Cette même année Kano Jigoro Senseï avait invité, dans le cadre de la section Kobudo-kenkyu-kaï qu’il avait créée, quatre maîtres de Katori Shintô Ryu à venir enseigner leur Art. A cette époque au Kodokan, la compétition prenait de plus en plus d’importance et Maître Sugino ne trouvait plus en lui a force et la foi des premières années. Son enthousiasme pour le Judo passa peu à peu pour le Katori shintô ryu. Il choisit donc de s’adonner à la voie du sabre avec Shiina Senseï.

 

Lire la suite de l’article…

Centenaire armistice 1918-2018

Lors de cette commémoration, la section Arts Matiaux Faches Thumesnil de Nord Shogun était représentée par son président. 

Comment est fait un sabre japonais (Katana)


Le Katana possède une lame qui mesure généralement de 60 à 75 cm de longueur, présente une courbure plus ou moins prononcée (sori) qui facilite la coupe, car en fait, une lame coupe bien quand elle peut glisser sur la cible et la courbure favorise cela. Le sori est particulièrement prononcé dans les modèles les plus anciens car ils ont été utilisés principalement à cheval.

Il existe différents types de courbures (Sori). Un type particulier et très célèbre est le Bizen-Sori (de la province et de l’école du même nom), courbure qui est principalement prononcée près de la poignée. Un deuxième type de Sori est principalement utilisé dans la province de Yamashiro ; en l’occurrence la courbure de la lame était à peu près la même dans toutes les parties du sabre de samouraï. Enfin, nous avons le type le plus récent de courbure (Sori), moins prononcée que les précédentes et utilisée depuis la période Shinto, courbure qui est réalisée sur la dernière partie de la lame, de façon à faciliter les techniques d’extraction rapide.

Lire la suite de l’article…

Hénin Beaumont 2018 – Vidéos de la démonstration

 

Hénin Beaumont 2018 – Photos de la démonstration

 

Promotion – Katanamart : superdiscount

 

 

 

+ PROGRAMME REMISE
Jusqu’à 10% de réduction et une grande sélection de cadeaux à chaque commande réalisée dans notre magasin.

LIVRAISON GRATUIT POUR TOUS LES COMMANDES SUPÉRIEURES A 49,00 EUROS

Possibilité de livraison en 24 heures

 

 

Recherche

Generic selectors
Correspondance exacte
Dans les titres
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories :
Adhérents
Armes japonaises
Articles intéressants
Bases
Cahier technique
Code moral du Budoka
Cosplay - Manga - Geek
Démonstrations
Divers
Hanmi Handachi Waza
Histoire et Maîtres
Humour - Jeux
Kansetsu Waza
Katame Waza
Katas
Keli Waza
Kobudo
Nage Waza
Ne Waza
Osae Waza
Passage de grades
Promotions
Randoris
Réseaux sociaux
Saisies et Te Hodoki
Shime Waza
Souvenirs
Suwari Waza
Tsuki Uchi Waza
Vie du club

décembre 2018

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
  • Entraînements
6
7
  • Entraînements
  • Entraînements supérieurs
8
9
10
11
12
  • Entraînements
13
14
  • Entraînements
  • Entraînements supérieurs
15
16
17
18
19
  • Entraînements
20
21
  • Entraînements
  • Entraînements supérieurs
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Désirez-vous la lettre d'information ?

Menu
Nord Shogun
Forum