Accueil » Mots-clés de l'article 'fondateur'

Mots-clés: fondateur

Office Municipal des Sports de Faches Thumesnil – Récompenses 2019

Le 6 novembre 2019, s’est tenue la remise des récompenses aux sportifs de la Ville de Faches Thumesnil dans la salle d’honneur de la mairie en présence de Monsieur Nicolas Lebas, maire de Faches Thumesnil, Monsieur Cosma Faccola, adjoint délégué aux sports et Monsieur Mohamad Azouz, président de l’Office Municipal des Sports.

André Vlaminck

Monsieur André VLAMINCK est l’exemple parfait de ce qu’il n’y a pas d’âge pour commencer le sport et notamment les arts martiaux. En effet, c’est à l’âge de 60 ans, au lendemain de sa retraite, que Monsieur VLAMINCK a débuté, dans le club où pratiquaient déjà ses filles.
Lors de sa réunion plénière de rentrée 2019, le Président de l’Office Municipal des Sports de FACHES THUMESNIL rappelait fort justement les exigences ministérielles de développement du sport auprès des populations les plus distantes par rapport aux pratiques sportives.

Par cette récompense, l’association NORD SHOGUN tient donc à saluer le courage et l’investissement de Monsieur VLAMINCK.

Sylvie Théry

Madame Sylvie THÉRY est également membre fondateur de l’association NORD SHOGUN.
D’un investissement sans faille pendant plus de 40 ans, Madame Sylvie THÉRY s’est vue décerner le grade de ceinture noire honoraire de Yoseikan Budo par Maître Hiroo Mochizuki – fondateur du Yoseikan Budo – pour sa contribution au développement régional du Yoseikan.

 

Par cette récompense, l’association NORD SHOGUN tient à féliciter le courage et le dévouement sans faille d’une de ses membres, dont le rôle majeur aux niveaux local et national ont contribué au développement de l’association NORD SHOGUN et au rayonnement national de la discipline du Yoseikan Budo.

Marcel Théry

Membre fondateur de l’association NORD SHOGUN, Professeur international de Yoseikan Budo à l’âge de 17 ans, Fondateur du Budo Défense, 4e Dan en Aïkido, 3e Dan en Yoseikan budo, 3e Dan Nihon Jujitsu, Moniteur et 2e degré en Tonfa de sécurité, 2e Dan en Karaté, 2ème degré en Kick Boxing, Full Contact…

Son investissement associatif a largement dépassé les limites de FACHES THUMESNIL puisqu’il a notamment créé les sections Aïkido à LAMBERSART, Yoseikan Budo à Lille Sud, etc mais… il reste fidèle au club dans lequel il a débuté en 1965 : le COSFT Aïkido créé en 1958 et devenu Nord Shogun en 1981.
Il s’occupe aussi de la relation avec les instances étatiques et les autres associations. Il gère également la partie marketing et communication et plus particulièrement Internet avec le site NordShogun.fr, les forums, les réseaux sociaux, le référencement.

Il est l’adhérent sportif le plus ancien de la ville de Faches Thumesnil : septembre 1965 : 54 ans !

Par cette récompense, l’association Nord Shogun, l’Office Municipal des Sports de la ville de Faches Thumesnil, Monsieur Nicolas Lebas, maire de Faches Thumesnil tiennent à honorer un des sportifs les plus éminents de la commune depuis 54 ans et lui décernent la coupe du dévouement à la vie associative.

 

 




 

Le Kamiza

 

Le Kamiza (littéralement le côté élevé ou siège du haut) désigne la meilleure place ou place d’honneur, par opposition au Shimoza, ou siège du bas.

L’expression est utilisée pour identifier les places préférentielles, que ce soit dans une pièce ou dans les transports en commun.

Dans un espace clos telle une pièce, en général, le Kamiza est l’emplacement le plus éloigné de la porte, souvent considéré comme étant le moins exposé aux courants d’air et également, comme le plus sûr dans le Japon féodal puisque le plus éloigné en cas d’attaque directe.

Dans les dojos, le Kamiza désigne la « résidence de l’esprit » (un kami étant un esprit dans la religion Shinto « la voie des dieux »).

Le Kamiza dispose d’un autel (Tokonoma) avec, généralement, un « Torii » (porte) à laquelle sont associés divers accessoires (katana, calligraphie, portrait, …).

Lire la suite de l’article…

Sugino Senseï

Maître Sugino Yoshio et le Katori Shintô Ryu

Maître Sugino naquit au sein d’une famille paysanne le 12 décembre 1904 (37ème année de l’aire Meïji) à Naruto, petit village fermier face à l’Ile de Kugukurihama, dans la province de Chiba.

En 1916, il débuta la pratique des arts martiaux par le kendo, comme beaucoup de garçons japonais à cette époque. Son professeur était Shingaï Saneatsu Senseï.

Parallèlement, il débutait le Judo avec Iizuka Kunisaburo Senseï qui, quelques années plus tard le recommanda au Kodokan Dojo, dirigé par Kano Jigoro Senseï. Sugino Senseï y pratiqua de nombreuses années, et c’est là qu’il fit connaissance de Mochizuki Minoru.

En 1927, il ouvrait un dojo d’entraînement au Judo Kodokan dans la ville de Kawasaki où il habitait alors.

 

En 1928 il obtint le grade de 4ème DAN de Judo, puis cessait alors la compétition. Cette même année Kano Jigoro Senseï avait invité, dans le cadre de la section Kobudo-kenkyu-kaï qu’il avait créée, quatre maîtres de Katori Shintô Ryu à venir enseigner leur Art. A cette époque au Kodokan, la compétition prenait de plus en plus d’importance et Maître Sugino ne trouvait plus en lui a force et la foi des premières années. Son enthousiasme pour le Judo passa peu à peu pour le Katori shintô ryu. Il choisit donc de s’adonner à la voie du sabre avec Shiina Senseï.

 

Lire la suite de l’article…

Minoru Mochizuki Shihan

 

 

Minoru Mochizuki Shihan est né le 7 avril 1907 à Shizuoka, au Japon. Il avait l’esprit très ouvert et était très créatif et innovateur. Il a étudié les principes correspondants entre les nombreux styles et a entamé une évolution que nous trouvons encore révolutionnaire aujourd’hui.

Minoru Mochizuki était un étudiant direct de Jigoro Kano, le fondateur de Judo et ses deux principaux assistants Kyuzo Mifune et Tokusanpo (Sambo Toku Sensei). Dans les années vingt du XXe siècle, Mochizuki uchi deshi (étudiant résident) était avec Morihei Ueshiba, le fondateur de l’Aïkido. Il s’est également entraîné brièvement sous la direction de Gichin Funakoshi, le fondateur de Karaté. En plus de ces disciplines de Budo bien connues, il a également étudié de nombreux styles classiques de Jujutsu et d’autres arts martiaux.

 

En 1931, Mochizuki fonda son propre Dojo à Shizuoka au pied du mont Fuji Yama. Ici, il a enseigné diverses disciplines selon son propre point de vue, y compris l’Aïkido, le Jujutsu, le Judo, le Karaté, le Iaïdo et le Kobudo. Il a appelé son Dojo «Yoseikan», qui signifie «l’endroit où vous pouvez découvrir ce qui est bon pour vous».

Lire la suite de l’article…

Recherche

Generic selectors
Correspondance exacte
Dans les titres
Dans le contenu
Dans les articles
Dans les pages
Filtrer par catégories :
Armes japonaises
Articles intéressants
Cahier technique
Démonstrations
Divers
Histoire et Maîtres
Humour - Jeux
Katas
Promotions
Réseaux sociaux
Souvenirs
Stages
Vie du club
dimanche 27 septembre 2020
  • ANNULÉ - Hénin Beaumont - Salon du manga dimanche 27 septembre 2020  9h00 - 18h00
  • ANNULÉ - Douai manga expo dimanche 27 septembre 2020  10h00 - 18h00
mercredi 30 septembre 2020
  • AMFT - Entraînement - SUPPRIMÉ : COVID-19 mercredi 30 septembre 2020  19h30 - 22h00
vendredi 02 octobre 2020
  • AMFT - Entraînement - SUPPRIMÉ : COVID-19 vendredi 02 octobre 2020  19h30 - 22h00
mercredi 07 octobre 2020
  • AMFT - Entraînement - SUPPRIMÉ : COVID-19 mercredi 07 octobre 2020  19h30 - 22h00
vendredi 09 octobre 2020
  • AMFT - Entraînement - SUPPRIMÉ : COVID-19 vendredi 09 octobre 2020  19h30 - 22h00