Étiqueté : Code moral

Bonnes fêtes de fin d’année 2021


よいお年を   yoï otoshi o

Nord Shogun vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année 2021.

Chers Tertous,

Nous vous présentons tous nos vœux de réussite, de santé et de prospérité pour cette année 2022.

Que cette nouvelle année soit infiniment positive après cette période tourmentée !

Alors que nous disons enfin adieu à cette année 2021 pour le moins difficile pour tous et à tous les niveaux, nous tenons à vous remercier d’avoir fait partie des Tertous qui visitent notre site et d’avoir contribué à notre succès.
Nous sommes particulièrement reconnaissants envers ceux qui nous ont réellement accordés leur confiance au début de la saison sportive en devenant adhérents de l’association !

L’ensemble du Comité Directeur se joint à moi pour vous présenter ses meilleurs vœux. 

Très bonne année à vous !

Bientôt les premiers articles dans la nouvelle rubrique : « Itadakimasu« … animée par les adhérents

Les entraînements reprendront à partir du lundi 3 janvier 2022.

Code moral du Budoka

Vous trouverez ci-dessous quelques articles concernant quelques règles élémentaires morales qu’il serait extrêmement judicieux de lire (les articles) et d’appliquer (les règles) tant que faire se peut.

Le code du Samouraï ou la Voie du Guerrier

Les samouraïs s’identifiaient à la beauté fragile et éphémère des fleurs du cerisier. La fleur de cerisier ne reste pas accrochée à l’arbre jusqu’à ce qu’elle se fane. Elle tombe dans tout l’éclat de sa beauté, de la même manière qu’un samouraï imagine qu’il mourra au combat, à la fleur de l’âge.

Le préfixe «bu» signifie, en japonais, l’ensemble des techniques martiales. Shi signifie guerrier, et le suffixe do désigne la voie, celle qui mène à la maîtrise de soi par le travail conjoint du corps et de l’esprit. Le Bushido est le code d’honneur de la caste militaire japonaise qui a donné naissance aux écoles de karaté et autres arts martiaux orientaux, tous régis par des codes d’honneur et la maîtrise du corps et de l’esprit par un entraînement régulier.

 

L’esprit du Budo est directement issu des samouraïs au Japon, et constitue une véritable éthique inspirée de la philosophie religieuse du shintoïsme, du confucianisme chinois et du bouddhisme Zen. L’esprit du Budo, outre les qualités intrinsèquement guerrières qu’il exigeait, requérait de ses adeptes qu’ils fassent preuve d’une recherche constante de la perfection.

Au Japon, aucune figure n’est plus symbolique que celle des samouraïs, ces guerriers héroïques qui vivaient par le code du Bushido, la voie du samouraï, fondée sur la loyauté, la justice et l’honneur. Cette tradition guerrière au Japon est aussi vieille que le pays lui-même, mais le véritable samouraï émergea durant la période Heian du milieu du 12ème siècle. Durant cette période, les arts martiaux japonais classiques évoluèrent, et avec eux, le code du Bushido.
L’introduction du bouddhisme zen durant la période Kamakura (1192-1333) influencera le code du samouraï. Le Bushido demande avant toute chose un certain sang-froid devant la mort, parce que faire face volontairement à la mort, c’est apprendre à conquérir ses peurs.
Selon les principes zen, la peur ne peut réellement être conquise que si la notion de «moi» et tout ce qui s’y rattache est abolie.

La morale traditionnelle qui régit l’ensemble des arts martiaux. C’est le respect formel du code moral que l’on s’est choisi. Il faut savoir que chaque pratiquant qui atteint le niveau de ceinture noire 1er dan doit devenir un ambassadeur du Bushido, code d’honneur et de morale traditionnelle qui régit l’ensemble du Budo.

Honneur et fidélité sont les deux vertus les plus marquantes de cette morale, mais aussi loyauté, droiture, courage, bonté et bienveillance, sincérité, respect et politesse, modestie et humilité, et, en toutes circonstances, contrôle de soi. Le devoir de chacun, qu’il soit pratiquant, dirigeant ou enseignant est de s’imprégner de ces principes afin d’être un exemple vivant. Il devra être un ambassadeur de la discipline et de l’esprit auquel il se réfère. Neuf vertus fondamentales régissent ce code moral.